Nintendo64EVER, la référence Nintendo 64 sur le net!
Pas encore inscrit ? Venez vous inscrire sur notre nouveau forum

L'Histoire de la Nintendo 64

La console sortira bien au Japon le 23 juin 1996, accompagnée de 3 jeux : Pilotwings 64, Saikyo Habu Shogi et Super Mario 64. Elle se vendra comme des petits pains durant les premières semaines de commercialisation. Les Américains découvrent la Nintendo 64 le 19 septembre 1996, avec un prix plus bas qu'annoncé (199 dollars au lieu de 250). L'Europe, quant à elle, doit attendre le 1er mars 1997, et même le 1er septembre en France, à cause de l'incompétence de Nintendo France en matière de gestion des stocks. La console sort aux environs de 150€ à 170€, donc bien moins chère que ses concurrentes.

Si la console se vend bien lors de ses lancements successifs, les ventes commencent déjà à stagner dès la fin de l'année 1997. La Playstation, qui a éclipsé la Saturn en à peine quelques mois, a su profiter des retards successifs de la machine de Nintendo pour s'imposer aux yeux du grand public. De plus, SquareSoft annonce ne plus développer qu'en exclusivité pour Sony. Coup dur pour Nintendo qui se voit privé d'un de ses plus fidèles partenaires lors de la période Super Famicom, appâté par le primes de Sony.

Le choix du support cartouche est également vivement dénoncé, car il représente un format difficile à programmer et les sorties des jeux prennent beaucoup de retard. Qui plus est, le prix de ces derniers est assez élevé, 450FF (67€) en moyenne, contre 300FF (45€) pour un jeu 32 bits de base. A noter qu'en Belgique, les prix étaient encore plus élevé, entre 2600FB (65€) jusqu'à parfois 3400FB (85€) le jeu, contre 2000FB (50€) à 2600FB (65€) por un jeu PlayStation ou Saturn.

En novembre 1997, Nintendo organise son traditionnel Space World et présente des nouveaux titres majeurs pour Nintendo 64, parmi lesquels Zelda Ocarina of Time, F Zero 64, 1080° Snowboarding, Yoshi's Island 64, ... Mais l'évènement est en fait la présentation du fameux lecteur de disques optiques, le 64 Disk Drive. Ce dernier se connectera sous la console via le port EXT et accueillera des disques d'une capacité de 64Mo (a cette époque les cartouches N64 font au maximum 32Mo). Un jeu pourra tenir sur plusieurs disques et des échanges d'informations pourront etre réalisés entre certains jeux (par exemple on crée un perso dans Mario Artist, et on le transfère ensuite dans un autre jeu compatible). De nombreux éditeurs tiers annoncent leur soutien à cette extension et l'on parle déjà de nouvelles versions pour Mario et Zelda. Le 64 DD est annoncé pour 1998.

Pendant ce temps, Rareware, fraîchement acquis par Big N, se taille une réputation de maître en hits planétaires en sortant des jeux qui marqueront l'Histoire du Jeu Vidéo tels Goldeneye 007 ou Banjo Kazooie, et Nintendo lance le premier jeu faisant ressentir des sensations physiques : Starfox 64 (Lylat Wars en Europe), vendu en bundle avec le Rumble Pak (kit vibration). Cet accessoire permet, une fois branché dans une manette Nintendo 64, de la faire vibrer en fonction du contexte du jeu.

Les accessoires disponibles pour Nintendo 64 : manettes, Rumble Pak, carte-mémoire et Expansion Pak.

Les accessoires disponibles pour Nintendo 64 : manettes, Rumble Pak, carte-mémoire et Expansion Pak.

En 1998, les sorties de jeux se font rares, surtout en comparaison au nombre de jeux sortis sur Playstation. Même si le consommateur lambda était un peu perdu entre la multitude de jeux PlaySation pour trouver les bons jeux au milieu des bouses, la ludothèque de plus de 300 jeux de la console de Sony suffisait à convaincre par rapport à la centaine de jeux disponibles sur Nintendo 64. Les ventes de consoles continuent à stagner malgré des excellentes ventes de jeux (la N64 aura un des meilleur rapport de jeux achetés par console, ainsi qu'une cinquantaine de Million Sellers). Mais le 11 décembre 1998, arrive en Europe le jeu attendu comme le messie de la Nintendo 64 : Zelda Ocarina of Time! Trois ans d'attente, un nombre incalculable de reports, mais le jeu en valait la peine, il pulvérise de fait tous les records de ventes : 6.000.000 d'exemplaires écoulés en à peine 2 semaines! Il devient également le premier jeu à obtenir la note parfaite de 40/40 du légendaire magazine japonais Famitsu et deviendra le jeu le mieux noté de tous les temps par la presse spécialisée du monde entier. Aujourd'hui encore, il fait figure de référence dans le monde du jeu vidéo.

Le jeu du moment (aléatoire)

Doubutsu no Mori

Le raton-laveur ()

Doubutsu no Mori est un simulateur de vie dont l'originalité réside dans son horloge interne qui permet de respecter les saisons.

Derniers messages du forum

justAplayer dans Les homebrews
Une fois que j'y aurais pas mal joué, je rédigerai un petit test wink

LordSuprachris dans Les homebrews
Je n'ai jamais été un grand fan des mods ou homebrews en tous genres donc je ne l'ai pas testé et ne le testerai probablement pas dans l'immédiat :/ ...

justAplayer dans Les homebrews
Hello, j'étais vraiment curieux d'y jouer alors je l'ai testé sur mon ordi ! Bon pas de conditions optimales de jeu car je joue avec une manette à...

justAplayer dans Les homebrews
Alerte alerte, un mod complet de Goldeneye est sorti, et il semble très bien fait laugh laugh. Il reprend le film Goldfinger avec 18 missions inédites, 2...

justAplayer dans Les news Nintendo64EVER
Great ! Une photo quand t'auras fini !!

LordSuprachris dans Les news Nintendo64EVER
Évidemment bigsmile La plus grande chambre (22m²) sera ma game room... avec un débordement dans le salon pour les Xbox 360 et Xbox One ^^

justAplayer dans Les news Nintendo64EVER
Merci bigsmile Super d'avoir acheté une maison !! T'as prévu une pièce spéciale pour y mettre tes jeux ?!

LordSuprachris dans Suggestions, bugs repérés, améliorations, ...
Problèmes corrigés smile

Anglais