Nintendo64EVER, la référence Nintendo 64 sur le net!
Pas encore inscrit ? Venez vous inscrire sur notre nouveau forum

MACE: THE DARK AGE

"Vivre par l'épée, tuer avec honneur, telle est la loi du grand tournoi". C'est par ce slogan alléchant écrit à l'arrière de la boite que démarre la découverte de Mace,The Dark Age, jeu sorti en 1997 et développé par Midway.

Des personnages médiévaux dans un jeu de baston, voilà qui semble prometteur, alors plongeons dans l'arène et partons affronter Asmodeus pour détailler les qualités et les défauts de cette cartouche.

Ecran titre du jeu Mace the dark age sur Nintendo 64

Tac, allumage de la console, passage d'un écran de présentation (où j'ai rapidement fait quelques tours avec la croix directionnelle pour débloquer Ichiro et Warmech) et lancement de la "cinématique" de début. Pas très travaillée, celle-ci ne fait que tourner les pages d'un livre qui vous raconte l'origine du tournoi. Pour résumer rapidement (grâce à ce qui est écrit dans la notice plutôt jolie avec ses dessins crayonnés), Asmodeus règne sur le monde à l'aide de la massue de Tanis, donnant puissance et immortalité à celui qui la possède. Il manipule ainsi sept grands seigneurs (dont deux des personnages jouables du jeu, Dregan et Lord Deimos) en leur octroyant au compte-gouttes assez de pouvoir pour étendre leur empire, mais au prix du malheur et du désespoir dans le monde.

Un jour donc, les sept seigneurs décident de se rebeller et de récupérer cette massue en envoyant chacun un guerrier particulièrement fort ou en s'en chargeant eux-mêmes. Certains seigneurs orientaux font de même pour anticiper l'invasion prochaine de leur pays. Ca nous donne au final une belle diversité de personnages, qui ne sont pas de simples mercenaires à la botte d'un seigneur mais qui possèdent chacun leur propre histoire.

Si on attend un peu, le jeu propose une introduction présentant l'histoire de chacun des personnages, mais il faut de la patience pour toutes les lire. Autant se reporter à la notice qui raconte la même chose en français.

Ecran de sélection des combattants du jeu Mace The Dark Age sur Nintendo 64. The Executioner porte bien son nom avec sa cagoule de bourreau.

Passées les présentations, nous voici face à l'écran titre... tout simple. "Start Game", "Practice" et "Options", le minimum de chez minimum! C'est donc parti pour l'unique mode Arcade, où il faut bien sur sélectionner son combattant avant d'aller se battre. Première bonne impression, les personnages sont vraiment beaux. Première mauvaise impression, ça lague quand on déplace le curseur sur les différents personnages...

Graphiquement, le jeu tient bien la route. En plus des personnages jolis, les décors sont bien réalisés, même si certains ont des backgrounds assez pourris. Les arènes sont également extrêmement vastes, et il est dommage qu'on ne démarre pas un combat d'un point ou un autre de l'arène. En effet, il y a certains endroits que vous n'atteindrez jamais dans un combat, à moins de le faire exprès. En revanche, ce qui est sympa, c'est la présence de pièges autour de l'arène (lave, pics, mixture maudite, ...) et d'objets que l'on peut ramasser et envoyer (même si cela reste anecdotique vu la lenteur de l'action associée...)

Lord Deimos prêt à abattre sa terrible épée de feu sur Xiao Long lors d'un combat dans le jeu Mace The Dark Age sur Nintendo 64

Le panel de coups de chaque guerrier est bon, mais ceux-ci sont difficiles à placer (je parle plus bas de la maniabilité). Mention spéciale à certains coups dignes d'une fatalité, comme le coup d'épée de Lord Deimos qui embroche son adversaire ou le "bon coup de hache dans les côtes flottantes qui vous emmène faire une balade de 180°" de The Executioner.

Histoire de vous défouler un peu, vous avez également la possibilité d'exécuter votre adversaire, mais c'est plus frustrant qu'autre chose, car la manipulation à faire est compliquée et vous la raterez souvent. C'est dommage car certaines d'entre elles sont vraiment sympas et gores comme il faut si vous aimez voir un cœur arraché ou une tête détachée de son corps.

Je me dois également d'insister sur des ratés en termes d'animation. je pense particulièrement aux cinématiques trop courtes des fatalités de Taria et Lord Deimos, ou encore aux phases de replay où l'on voit notre personnage s'exciter dans le vent sur un Grendal déjà en morceaux.

Mordos Kull a perdu la tête et il est temps de compter les points de ce combat gagné dans le jeu Mace The Dark Age sur Nintendo 64

Le mode arcade est assez rapide à terminer, puisqu'il consiste à battre les combattants suivants toujours dans le même ordre : Mordos Kull, Koyasha, Taria, Xiao Long, The Executioner, Namira, Takeshi, Al Rashid, Ragnar, Lord Deimos, Grendal et enfin Asmodeus. Enfin quand je dis rapide, c'est en oubliant la difficulté du jeu, qui est horrible, frustrante, énervante, etc. !!!

Pourquoi est-il difficile? C'est surtout parce qu'il est inmaniable. C'est vrai que l'on peut se dire qu'en apprenant à maîtriser les différents combos des personnages que l'on va réussir à tirer son épingle du jeu et parer aux stratégies vicieuses programmées dans la cartouche. Mais non! Car la maniabilité est atroce! Et c'est bien là, en plus de son contenu tout petit, que réside THE DEFAUT du jeu!

Car oui, il n'y a que du négatif dans la maniabilité! Déjà, il faut oublier le stick pour espérer jouer, sinon, vous aurez droit à du grand n'importe quoi avec un personnage qui va sauter au lieu d'avancer ou de lancer un coup spécial... Préférez donc la croix directionnelle.

Le kendo de Xiao Long semble efficace sur ce lourdaud de Lord Deimos dans ce combat du jeu Mace the dark age sur Nintendo 64

De plus, les mouvements sont très lents (faut être débile pour se déplacer en mini pas chassé avec une masse d'arme qui tourne autour de sa tête quand même) et les coups spéciaux ne sont pas évidents à placer tout en étant lents eux aussi. Du coup, l'intelligence artificielle à tout le temps d'anticiper la protection de son personnage avant de vous enchaîner quand vous êtes à découvert (et si c'est face à Ragnar, votre barre de vie peut y passer dans la foulée).

Il y a bien quelques tentatives d'améliorer le déplacement du personnage, comme tourner autour de son adversaire avec Z ou faire un grand pas en avant ou en arrière en appuyant deux fois sur une direction, mais c'est lent, imprécis et ça ne sert donc pas à grand-chose pour espérer surprendre son adversaire.

Toute cette lenteur et cette imprécision rendent donc très difficile de placer une bonne série de combos, et ça gâche tout le plaisir du jeu. Et dire qu'on nous vend une maniabilité simple n'utilisant que 4 boutons (dont le stick analogique) à l'arrière de la boîte du jeu...

Au passage, il me semble que chaque personnage ne possède qu'une seule série de combos supérieure à 5 ou 6... mais je n'ai peut-être pas assez retourné le jeu pour trouver les autres.

Pour couronner le tout, Asmodeus, ce cher boss de fin est une vraie plaie. Il est tellement sympa qu'il est capable de repousser tous vos projectiles, de vous envoyer une boule de feu contre laquelle vous ne pouvez pas vous protéger et de vous balancer une "counter attack" dès que vous essayez de lui enchaîner plus de 2 combos. Et il trouve souvent le moyen d'attendre que vous attaquiez, trop gentil!

Ecran de victoire de Taria qui se la joue dans le jeu Mace the dark age sur Nintendo 64

Bref, vous l'aurez compris, finir le mode arcade demande de la persévérance et un peu de chance, surtout que vous êtes limité à six crédits maximum dans les options. Il existe heureusement un cheat pour avoir les crédits illimités. Vous pourrez ainsi accéder à une cinématique de fin constituée du même livre qu'au début narrant le devenir du personnage qui a récupéré la massue. Vous apprendrez comme ça que Taria et Grendal sont frère et sœur (!!!) ou alors que Pojo devient aussi gros que Godzilla!

Au-delà du mode arcade, vous avez la possibilité de jouer à deux ou de vous entraîner dans le mode practice avec un intérêt limité compte tenu des problèmes de maniabilité. Le mode 2 joueurs est tout de même bien pratique pour apprendre à réaliser les exécutions.

En conclusion, Mace : The Dark Age aurait pu être un vrai bon jeu de baston si la maniabilité n'avait pas tout gâché. Il avait toutes les cartes en main, avec une distribution originale, des graphismes super bien foutus, de belles exécutions et une grosse variété de coups spéciaux. Mais sans un bon gameplay, le reste d'un jeu n'est finalement qu'artifices, telle est la loi des grands jeux!

Joli Highkick de Taria dans la face de Mordos Kull dans le jeu Mace the dark age sur Nintendo 64
+ -
+ De beaux graphismes
+ Des personnages originaux
+ Bonne variété des coups
+ De chouettes fatalités
- Des animations perfectibles
- La lenteur générale des combats
- Un contenu bien maigre
- Une maniabilité désastreuse
Taria étincelle du pied en frappant Koyasha lors d'un combat dans le jeu Mace The Dark Age sur Nintendo 64

Note finale : 49 %

Texte rédigé par justAplayer, pour Nintendo64EVER.

Ce texte ne peut apparaître sur aucun autre site, sauf autorisation spéciale pour les sites mentionnés ci-dessous :

  • Aucun site autorisé

Si vous avez lu ce texte sur un site non-autorisé, veuillez en avertir le webmaster et l'auteur du texte au plus vite, nous prendrons les mesures nécessaires..

Le jeu du moment (aléatoire)

Madden 64

Ecran titre ()

Madden 64 est le premier jeu de football américain sorti sur Nintendo 64.

Derniers messages du forum

LordSuprachris dans Les news Nintendo64EVER
C'est déjà bien smile Consoles + que j'ai d'ailleurs "complété" la semaine passée en référençant les tests manquants, les previews et les scans...

RodkaI dans Discussions générales (Français)
Il était vraiment naze le Nintendo magazine période N64, celui de la période Gamecube était mieux, malheureusement a la fin il est partie en...

RodkaI dans Les news Nintendo64EVER
Franchement bravo tout le boulot effectuer depuis 2008, j'étais la au tout début du site, et je suis vraiment content de voir de qu'il est toujours...

LordSuprachris dans Les news Nintendo64EVER
Merci smile Le boulot avance avec des hauts et des bas, parfois de manière totalement invisible (html 5, css 3 ou utf-8, ça ne change pratiquement...

RodkaI dans Les news Nintendo64EVER
Nintendo64EVER toujours vivant en 2017, bravo les gars cool "LA" base de données pour les fans de N64 wink

LordSuprachris dans Les news Nintendo64EVER
From today's evening and during the entire week-end, we'll upgrade Nintendo64EVER to use the UTF-8 encoding. Because of this you may see some weird...

LordSuprachris dans Les news Nintendo64EVER
À partir de ce soir et durant tout le week-end, nous procédons à une première phase d'amélioration du site avec le...

LordSuprachris dans Les news Nintendo64EVER
Nintendo64EVER is partially back online! There are still some minor bugs remaining here and there but the majority of the pages are fully available.

Anglais